Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 14:05

ALMATY

Dans un tres joli cafe ou nous avons la Wi-Fi gratuite, deux francais de nos ages tapent un peu plus loin sur leur ordinateur.... Ils font leur blog! En effet, la plupart des voyageurs, comme nous, font un blog pour faire participer à leur voyage famille et amis. Nous restons dans ce cafe avec Pat et Marie, parlant de nos voyages. Ils ont un 4X4 avec cellule « mini camping-car ». Nos chemins se croisent à Almaty, ils descendent ensuite vers le sud au Kirghistan, nous montons vers le nord, la Mongolie. Nous passerons ensemble  une bonne journee. Nous promenant dans la rue, un homme s'approche de nous et nous demande en francais si nous cherchons quelque chose. Apres quelques echanges, Patrick a la bonne idee de lui demander s'il sait ou nous pouvons laver notre linge, la tres grande preoccupation de tous les routards. Ce monsieur belge, Jon, et sa femme chinoise, Qing, nous invitent à laver notre lessive chez eux. Qing, toi qui va surement lire ces lignes, tu ne peux imaginer la reconnaissance que nous avons pour Jon et toi, pour votre accueil, votre gentillesse. Ces heures passees en votre compagnie ont ete pour nous, comme pour Marie et Patrick nous sommes surs, un tres grand moment. Et Jon nous a appris beaucoup sur le Kazakhstan ou il travaille depuis deux ans. Nous te souhaitons plein de bonheur avec cette petite fille qui doit naitre les jours prochains. Nous regrettons que tu ne soies pas à Almaty lorsque nous reviendrons dans trois mois.



Quelques chevaux a l'arret de bus.....

Nous reprenons notre route plein nord pour arriver d'abord à Semei, derniere ville du Kazakhstan, puis la Siberie. De Semei, nous parlerons au retour car il y a beaucoup à dire sur cette ville..... Le soir à Semei, on se promene en tee-shirt, les gens dinent sur les terrasses; c'est l'ete.

Une journee de route, passage en Russie, la Siberie. Le lendemain, au reveil, nous voyons les gens emmitoufles de longs manteaux, chapeaux bien enfonces sur les oreilles. Il fait 4°, nous sommes retombes en hiver.....



Pourtant la vegetation est exuberante, du vert partout, un printemps qui explose à des temperatures d'hiver. Nous sommes submerges par ce vert, ce n'est pas le meme que dans le sud de l'Ouzbekistan.



 Ici, les arbres, bouleaux, pins, peupliers , se regroupent en forets , en haies separant les immenses champs juste laboures pour la plupart. Ils sont tres hauts, magnifiques avec leurs feuilles vert tendre nouvellement ouvertes. L'herbe est grasse, haute; et partout de l'eau, de l'eau! Les pres sont detrempes, inondes; les rivieres roulent un flot tumultueux, les fleuves, majestueux et immenses, debordent sur les berges.



 Les arbres sont en fleurs aussi; les lilas ne sont pas encore tous ouverts, les pommiers en fleurs font une haie d'honneur au ruban d'asphalte; et, dans les pres, les coucous ont remplace les coquelicots. Et nous roulons dans ce paysage ou se declinent toute une palette de verts, des plus tendres aux plus fonces. Que la nature est belle!!




Barnaul, premiere grande ville siberienne. Nous sommes surpris par la modernite de cette ville, ou les petites maisons en bois traditionnelles cotoient les immeubles modernes. Toutes les villes d'Asie Centrale sont modernes, propres, la circulation est ici plus intense. Mais il pleut, il pleut toujours!













Les russes, comme tous les habitants de l'ex URSS, adorent manger des glaces, et ce, quelque soit la temperature!


 Nous avons tout d'abord vu deux points qui se distinguaient sur la route et qui peu à peu se precisent : »Des velos! » Leur forme bossue nous montre bientot que ce ne sont pas des locaux mais des velos de voyageurs charges de sacoches. Sous la pluie, ils pedalent tete baissee. Nous les doublons, puis nous arretons un peu plus loin; je descends du fourgon; ils nous depassent lentement, elle se retourne, et dit : « Phil! ce sont des francais! » Leurs visages s'eclairent; nous nous embrassons ; je leur demande : »Vous allez en Mongolie? » Question inutile ; sur cette route on ne peut aller qu'en Mongolie ; 8oo km plus loin.





Ils viennent dans le fourgon à l'abri prendre un cafe. Il doit etre 11 heures. Ils ne repartiront qu'à 18 heures, le visage illumine du bonheur de cette rencontre fortuite. Et nous voyons ces courageux cyclistes partir en pleine forme sous un petit crachin, eux qui sont en route depuis decembre dejà et ont connu la pluie en France, le froid partout jusqu'à l'Iran. Dejà 8000km de pedalage, de quoi faire rever les plus aguerris de nos cyclistes (Juliette et Gerard, Christian, et bien d'autres....)




 Il n'hesitent pas, quand la necessitéeou l'occasion se presente, à faire un petit bout en bus ou en stop dans un camion. Ils sont super et nous les admirons ; nous ne pourrions jamais voyager dans de telles conditions, la pluie surtout ( le velo, nous en avions fait il y a longtemps, mais c'etait au Sri Lanka, au chaud). Nous sommes donc repartis dans notre fourgon bien chaud et avions une grande pensee pour Colette et Philippe à chaque averse, chaque eclaircie. La nuit, il y a beaucoup plu; nous les imaginons dans leur tente sur le sol detrempe et le lendemain, il faut remettre les vetements mouilles et plier une tente trempee...


 Nous apprecions notre confort. Peut-etre arriverons-nous à nous retrouver vers Ulan-Baatoor dans un mois ou deux?


 La pluie, toujours la pluie. Le paysage reste magnifique cependant. Nous montons en altitude et passons un col à 1700 metres. Il neige. La temperature est descendue à – 3°.



Nous sommes maintenant arrives à la derniere ville de Siberie.150 km nous separent de la frontiere ; cette nuit et ce matin, il a un peu neige.


Le grand plein de diesel avant la Mongolie!

Nous voici en Mongolie, nous sommes dans un paysage lunaire; tout est sec, pas de vegetation, pas d'arbre, un vent qui balaie tout. Les troupeaux sont tres bien habilles; les yacks ont fait leur apparition, leurs longs manteaux de fourrure noirs ou blancs trainant jusqu'à terre. Nous faisons triste mine avec notre petite veste gore-tex!!!!!




 Les montagnes sont dans les roses, violets, bleus. Le paysage ressemble à Band-iAmir en Afghanistan, au Ladakh aussi. Du mineral pur.




Nous nous retrouvons sur la piste, tole ondulee d'abord, puis de plus en plus reduite. Pas de reperes, pas de poteaux indicateurs, nous suivons les traces d'apres la direction plein sud donnee par la carte. Nous sommes absolument seuls sur cette piste. Un controle GPS nous montre que notre direction est bonne et nous nous trouvons tout à coup au debut d'une route goudronnee toute neuve qui nous permet de franchir rapidement les derniers 30 km qui nous separent de Olgï, premiere etape mongole.




Nous accusons une certaine fatigue avec de plus une bronchite qui traine en longueur et nous empeche de bien profiter du voyage. Nous esperons pouvoir trouver un endroit tranquille pour nous reposer un peu, pecher, lire, dessiner et peindre, nous promener,….... C'est un peu rate pour le moment car un vent violent souleve des nuages de poussiere et de sable, avec une temperature pas tres elevee (5 à 8°). Nous sommes bien au chaud dans notre fourgon.

 Le mois de juin approche; nous n'avons plus de reperes quant aux saisons, car nous passons en l'espace d'une journee de l'hiver à l'ete,  puis de l'ete à l'hiver. Les mois de l'annee ne signifient plus rien d'autre que des dates d'entree et de sortie de pays, de visas à respecter, mais plus de saisons ou de reperes de la nature.  Nous nous dirigeons vers le desert de Gobi, l'endroit le plus extreme au monde : - 40° en hiver, et + 40° en ete .  Ces temperatures ne sont qu'approximatives car nous sommes surs qu'elles sont largement depassees dans un sens comme dans l'autre. Nous verrons si nous y sommes en ete ou en hiver (nous esperons quand meme trouver un peu de chaleur...)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by jo - dans RUSSIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jo
  • : voyage en vehicule en asie centrale, Mongolie, Ukraine, Kazakhstan, Russie, Khirgistan, Ouzbekistan, Siberie.Voyage en Amérique du Sud en véhicule, Argentine, Brésil, Chili, Bolivie, Pérou, Equateur, Colombie, Patagonie, Uruguay, Paraguay
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories